Le string art, phénomène DIY tendance

Connaissez-vous le string art? Il s’agit de tisser n’importe quel type de fil pour réaliser des œuvres artistiques en 2D ou en 3D. Cet art du fil permet de créer des formes diverses, figuratives ou abstraites, qui apportent une touche déco très actuelle. Et ce n’est pas si compliqué qu’il y paraît!

En quoi consiste le string art

La technique du string art est basée sur la superposition de fils enroulés autour de clous (ou épingles, ou pointes) enfoncés dans un support rigide, suivant un modèle ou un dessin préétabli.
Pour se faire, vous pouvez croiser les fils, les superposer, créer des effets de profondeur ou au contraire une surface assez plane, selon l’effet désiré.

modèles en string art

© Captures d’écran pinterest : Éléphant multicolore / Construction géométrique / Arbre effet 3D / Triangle de superpositions

Matériel nécessaire

Pour la réalisation d’une œuvre en string art, pas besoin de matériel très sophistiqué! En effet, il vous faut:

1- un support. Il peut être une planche de bois, du mélaminé, du contreplaqué, ou du carton mousse d’épaisseur suffisante.
2- des pointes ou des clous (et un marteau bien sûr!). A tête d’homme ou à tête plate, style basique ou style tapissier, selon l’effet souhaité. Plus il y en a, plus le dessin est précis et riche visuellement.
3- du fil. Vous pouvez utiliser toutes sortes de fils, plus ou moins épais, tels que les fils de broderie, de la laine, du fil de coton, du fil d’acrylique, du fil enduit ou non… Ces fils peuvent être dorés, irisés, unis ou multicolores, et vous pouvez faire des associations de fils de même couleur ou de couleurs différentes, pour créer des effets de volume et de matières intéressants.
4- un motif à reproduire. Il peut être simple ou complexe: figure géométrique, visage, animal, lettre, slogan, paysage… La seule limite au choix de ce motif est votre imagination!

Mise en place

Plusieurs techniques existent pour reporter le motif sur le support, selon l’effet final voulu. Voici les plus courantes, de la plus longue à la plus rapide:

1- imprimer le motif, le découper et le placer sur le support, à la façon d’un pochoir, avec de la colle repositionnable ou du scotch, et placer les clous en bordure du motif. On peut aussi peindre tout autour du motif, laisser sécher, puis décoller délicatement le pochoir et placer les clous en bordure du dessin obtenu.
2- imprimer le motif et fixer la feuille provisoirement sur le support, tel un gabarit, clouter régulièrement en faisant le tour du motif, puis retirer la feuille.
3- dessiner le motif à main levée au crayon de bois, au feutre, à la peinture ou autre, directement sur le support.

Réalisation

Une fois le motif délimité par les pointes ou les clous, il ne vous reste plus qu’à réaliser le tissage! Pour cela, la technique de base est la suivante:

1- Fixez le fil sur le premier clou (point de départ), puis aller chercher le clou opposé (point d’arrivée), en faire le tour avec le fil.

2- Revenez sur le clou voisin du point de départ, en faire le tour avec le fil. (NB: Vous pouvez aussi relier à nouveau ce point d’arrivée au même point de départ, puis lier celui-ci au point voisin et ensuite le relier au point opposé. Cela vous évite de repasser le fil autour de chaque clou à la fin pour réaliser le contour du dessin).

3- Relier à un nouveau point opposé, en faire le tour avec le fil.

Répéter ces opérations jusqu’à ce que tous les clous soient utilisés. L’objectif est de passer le fil entre tous les clous en le croisant et en changeant de clou à chaque fois, de façon à réaliser un motif avec de la régularité. Les clous opposés se retrouvent donc reliés entre eux, et le décalage de clou de départ à chaque nouveau passage permet de “remplir” le motif.

Un point important: maintenir la même tension du fil pour que le résultat soit plus équilibré.

4- Une fois tous les clous utilisés, repassez le fil autour de chaque clou pour réaliser le contour du dessin. Terminez par un double nœud et un point de colle pour fixer l’ensemble.

Vous pouvez choisir de réaliser le tissage à l’intérieur du motif, auquel cas les clous le délimitant suffisent, ou bien réaliser le tissage à l’extérieur du motif, auquel cas il faut rajouter des clous tout autour du support, à relier avec les clous du motif.

D’autres techniques peuvent être utilisées pour des résultats étonnants, par exemple en décalant le point d’arrivée non pas de 1 clou mais de 2, 3 ou plus par rapport au point de départ: cela créé des figures géométriques vraiment originales!

© Captures d’écran pinterest : Visage en string art – Kumi Yamashita / Fleurs en string art / Lettre en string art / Cerf en string art selon deux techniques

Pour conclure

Vous l’aurez compris, la tendance est encore et toujours au Do It Yourself pour la réalisation d’œuvres personnalisées plus ou moins complexes, pour un résultat toujours original et surtout gratifiant! Reste à savoir ce qui vous inspire le plus: une version géométrique du string art apportera à votre intérieur une touche déco contemporaine, tandis qu’une version figurative vous rappellera l’univers dans lequel vous souhaitez inviter les observateurs.

Ainsi, bateau, paysage marin ou mouette seront parfaits pour une déco “bord de mer”, feuillage, animal sauvage ou fleurs colorées raviront les fans de déco “jungle”, tandis que lettres capitales et messages inspirés des BD apporteront une touche industrielle toujours appréciée. Toutes les voies sont possibles, avec parfois même un petit côté rétro qui ne manque pas de charme!

Alors, prêts à vous lancer?